La Tank de Cartier

La montre Tank de Cartier voit le jour en 1918. A la fin de la première guerre mondiale, Louis Cartier offre au général américain John Pershing cette montre carrée, inspirée dit on du design des chars d'assaut ( "tank" en anglais).

Au départ nommée "Louis Cartier", elle devient "Tank" un peu plus tard.

Elle est le prolongement de la montre "Santos", une des premières montres bracelets, destinée à faciliter la lecture de l'heure en vol pour l'aviateur pionnier Santos Dumont, grand ami de Louis Cartier.

La Tank connait un succès immédiat. Elle plait aux hommes comme aux femmes et devient rapidement la coqueluche du tout Hollywood. Rudolph Valentino exige de la porter à son poignée pour le tournage du "Fils du Cheik".

 

Elle se décline rapidement en une gamme large et inventive:

1921 voit l'apparition de la "Tank Cintrée": plus rectangle que l'originale, elle épouse la forme du poignet.

Puis en 1922 est créée la "Tank Chinoise" dont la forme rappelle les portiques des temples chinois.

La même année, en plein période Art Déco, naît la "Tank Louis Cartier", aux formes adoucies.

En 1932, un an après le lancement de la "Reverso" de Jaeger Lecoultre, c'est la naissance de la "Tank Basculante". Elle permet, tout comme la "Reverso", de protéger le verre de la montre en cas de pratique sportive.

Différents autres modèles suivent tels que la "Mini Tank Allongée" en 1960 ou la "Tank Must" avec son cadran de couleur.

Puis, en 1980, c'est au tour de la "Tank Américaine", plus compacte et arrondie que la "Tank" d'origine et première "Tank" avec boitier étanche. En 1996, c'est le lancement de la "Tank Française", montre ultra féminine avec son bracelet à maillons puis de la "Tank Anglaise " en 2012.

 

La "Tank" a 100 ans. Elle a traversé les époques sans prendre une ride et reste la montre classique la plus iconique.

 

Retrouvez nos modèles de "Tank": ICI.